News

TRIBUTE TO FELIX G. ROHATYN

December 19, 2019 |

Felix G. Rohatyn, a prominent figure in the world of finance and a former U.S. ambassador to France, passed away on Saturday December 14, 2019 at his New York home, at the age of 91. He had promoted the creation of FRAME and supported this initiative with his wife, Elizabeth F. Rohatyn (1930-2016), co-founder of the network in 1999.

Felix Rohatyn played a pivotal role in the financial rescue of New York City in the 1970’s. An internationally renowned financier, he served as Governor of the New York Stock Exchange, and left his duties as Managing Director of the prestigious investment house Lazard, after nearly fifty years, to join the world of diplomacy. He was appointed Ambassador of the United States of America to France by President Clinton in 1997.

This appointment brought him back to Paris, the city his family had fled to in the 1930’s to escape the rise of Nazism in Austria. Following the rise of the Vichy government in France, his family emigrated to the United States in 1942.

FELIX ROHATYN AND FRAME

Felix Rohatyn encouraged the birth of FRAME at the Embassy of the United States to France in Paris in 1999. This initiative, led by Elizabeth Rohatyn, aimed to broaden relationships between France and the United States through a cooperation program between eighteen museums equally distributed in the two countries. These bilateral exchanges applied to the cultural world, in addition to those in political and economic fields, helped to define the art of diplomacy by Felix Rohatyn. From the outset, the annual meeting for senior museum officials, held alternately in France and the United States, used the French-American Business Council’s exchange model, that he had helped to create.

Felix and Elizabeth Rohatyn mobilized their networks to support FRAME’s development in its early days, and strengthened the association’s activities through generous support from The Felix and Elizabeth Rohatyn Foundation. In 2019, FRAME’s membership includes thirty-two member museums, and has presented 24 exhibitions and produced 15 cultural mediation programs over the past 20 years.

THE SENSE OF SHARING

Felix and Elizabeth Rohatyn shared a commitment to philanthropy. Together they supported education and access to higher education for low-income youth in the United States.

They donated their professional and personal archives to the New-York Historical Society in 2016. In addition to this important donation that bears witness to seminal moments of the 20th century, these two individuals leave behind a vibrant legacy, defined by lives led by commitment to their convictions and public service.

The FRAME members who were fortunate to meet Felix Rohatyn remember a man of great affability, for whom true wealth was achieved through shared knowledge and beauty.

Francophile and francophone, Felix Rohatyn received Legion of Honor Knighthood in 1983 and was raised to the rank of Commander in 1995 and Grand Officier in 2010.

The entire FRAME network expresses its most sincere condolences to Felix Rohatyn’s family and friends. 

FRAME 20TH ANNIVERSARY VIDEO

October 31, 2019 |

FRAME unveiled a video commemorating its 20th Anniversary at this year’s Annual Conference held at The Nelson-Atkins Museum of Art in Kansas City. 

NATHALIE BONDIL REçOIT LA LéGION D’HONNEUR

October 21, 2019 | Luisa Adrianzen Guyer

De gauche à droite :   Sophie Lagoutte, consule générale de France à Montréal; Michel de laChenelière, président du C.A. du MBAM; Nathalie Bondil, directrice général et conservatrice en chef du MBAM; Julie Payette, gouverneure générale du Canada; Franck Riester, ministre français de la Culture; et Kareen Rispal, ambassadrice de la France au Canada.
Photo © Sébastien Roy

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) félicite Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM, pour la prestigieuse décoration qui lui a été décernée. Le titre de chevalière de la Légion d’honneur lui a en effet été remis par le ministre français de la Culture, Franck Riester, lors d’une cérémonie qui s’est tenue au Musée. La Légion d’honneur est la plus haute distinction nationale française et elle récompense des personnes qui se sont éminemment illustrées dans leur domaine. Le Musée est fier que soient ainsi reconnus les accomplissements exceptionnels de sa directrice générale, ainsi que son apport considérable au monde de la culture.

Lors de la cérémonie, le ministre français de la Culture a souligné le dynamisme et la vision de Nathalie Bondil, qui a « mobilisé son énergie sans limites au service de l’extraordinaire développement du Musée des beaux-arts de Montréal ». Il a mis l’accent sur l’engagement indéfectible de la directrice générale dans la diffusion et la promotion d’artistes de la francophonie sur la scène mondiale, comme en témoignent les expositions à grand déploiement, telle La planète mode de Jean Paul Gaultier : de la rue aux étoiles, ou les partenariats conclus avec de multiples institutions muséales françaises. « Ce Musée, vous l’avez transformé. Il est bien plus qu’un lieu de conservation et d’exposition. Ce musée est une véritable cité des arts ouverte à tous Et qui, grâce à vous, a acquis un rayonnement international unique », a-t-il ajouté.

Touchée, Nathalie Bondil a déclaré : « Je suis honorée de recevoir cette distinction, en mémoire de mon père, et au nom du musée, de son équipe remarquable et de notre société inspirante qui me font grandir chaque jour. Cette reconnaissance internationale du musée humaniste comme force de progrès social, acteur citoyen et vecteur de mieux-être collectif et individuel est une motivation supplémentaire pour bâtir tant d’autres projets ».

Nathalie Bondil receives Legion of Honor

Franck Riester, French Minister of Culture; and Nathalie Bondil, Director General and Chief Curator of the MMFA. Photo © Sébastien Roy

The Montreal Museum of Fine Arts (MMFA) congratulates Nathalie Bondil, its Director General and Chief Curator, who has been decorated with the prestigious Legion of Honor. At a ceremony at the Museum, Franck Riester, the French Culture Minister, presented Ms. Bondil with the rank of Knight of the Legion. The highest national distinction in France, the Legion of Honor celebrates people with outstanding achievements in their field. The Museum is delighted with this honour, which recognizes its Director General’s exceptional accomplishments and her substantial contribution to the world of culture.

During the ceremony, the Culture Minister praised Ms. Bondil’s vitality and vision, “… [she] has put her boundless energy to work for the extraordinary development of the Montreal Museum of Fine Arts.” He reiterated the importance of her involvement in circulating and promoting artists of the Francophonie on the world stage, through blockbuster exhibitions such as The Fashion World of Jean Paul Gaultier: From the Sidewalk to the Catwalk and through partnerships with numerous museums in France. “You have transformed this museum. It is much more than just a place for conservation and exhibition. It truly is an arts complex that is open to all — one that, thanks to you, has developed a unique international presence,” he added.

Touched, Nathalie Bondil said, “I am honored to receive this distinction, in memory of my father, and on behalf of the museum, its remarkable team and this inspiring society that makes me grow every day. This international recognition of a humanist museum as a force for social progress, a corporate citizen and a vector of collective and individual well-being is an additional motivation to build so many other projects.”

L’ART ET LA MATIèRE. PRIèRE DE TOUCHER, MUSéE DES BEAUX-ARTS DE LYON (13 AVRIL – 22 SEPTEMBRE 2019)

April 10, 2019 | Luisa Adrianzen Guyer

Aux antipodes des pratiques de visite habituelles dans les musées, L’art et la matière. Prière de toucher invite les visiteurs à vivre une nouvelle expérience sensorielle de la sculpture. Cinq musées de beaux-arts (Lyon, Nantes, Lille, Rouen, Bordeaux) mettent en commun des reproductions d’œuvres de leurs collections – auxquelles s’ajoutent quatre reproductions de sculptures du musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole – pour offrir à la paume des mains une contemplation tactile de chefs d’œuvre traitant principalement de la figure humaine de l’Antiquité au XXe siècle.

L’art et la matière. Prière de toucher développe une exposition conçue par le musée Fabre de Montpellier en partenariat avec le musée du Louvre.

Fruit d’une coopération exceptionnelle menée avec des personnes en situation de handicap visuel, l’exposition s’appuie sur leur expérience sensorielle de la sculpture pour inventer de nouvelles pratiques de médiation destinées à tous les publics. À travers quatre modules successifs – « Voir autrement » ; « Voir avec son corps » ; « Prière de toucher » ; « L’atelier du sculpteur » –, le visiteur est guidé dans sa découverte tactile grâce à un audioguide. Il peut aussi expérimenter en binôme, les yeux bandés, les différents espaces et outils présentés dans la galerie tactile. L’intention de cette exposition est de montrer comment l’expérience du toucher offre une variété de sensations qui enrichit la compréhension des œuvres et les révèle dans toute leur dimension et leurs moindres détails. Une approche olfactive de la poussière de pierre, de la terre mouillée et de la fonte vient compléter ce dispositif multisensoriel.

Sensibiliser à l’altérité à travers la perception tactile des aveugles et des malvoyants tout en menant une politique d’accessibilité ambitieuse en faveur des personnes handicapées est l’un des objectifs forts de ce projet. Engagée dans cette démarche inclusive et humaniste, l’organisation de coopération culturelle américaine FRAME (FRench American Museum Exchange) réunit et soutient cinq de ses musées membres, en association avec son partenaire français FRAME Développement. Fidèle à un esprit de partage en réseau, L’art et la matière. Prière de toucher a bénéficié d’expertises nord-américaines au moment de l’élaboration du projet par le musée Fabre de Montpellier, qui est aussi adhérent de FRAME.

Calendrier de l’itinérance

13 avril – 22 septembre 2019 : Musée des Beaux-Arts de Lyon

14 mai – 21 septembre 2020 : Musée d’arts de Nantes

15 octobre 2020 – 15 février 2021 : Palais des Beaux-Arts de Lille

9 avril – 4 octobre 2021 : Musée des Beaux-Arts de Rouen

Octobre 2021 – Mars 2022 : Musée des Beaux-Arts de Bordeaux

Une collection… à portée de main !

-Anonyme, Koré, reproduction en résine chargée de poudre de marbre [œuvre originale en marbre pentélique, Athènes, vers 540 avant J.-C.], Lyon, Musée des Beaux-Arts

Anonyme, Vierge et Enfant, moulage en résine patinée [œuvre originale en ivoire d’éléphant, France (?), fin du XVe ou début du XVIe siècle], Rouen, Réunion des musées métropolitains, Musée des Antiquités

Anonyme, Buste de femme en médaillon, moulage en résine patinée [œuvre originale en calcaire, XVIe siècle], Lyon, Musée des Beaux-Arts

Jean-Antoine Houdon, L’Hiver, dit aussi La Frileuse, reproduction en résine chargée de poudre de marbre [œuvre originale en marbre, 1783], Montpellier, Musée Fabre

Jean-Antoine Houdon, L’É, reproduction en résine chargée de poudre de marbre [œuvre originale en marbre, 1785], Montpellier, Musée Fabre

Jean-Antoine Houdon, Voltaire assis, reproduction en résine patinée [œuvre originale en terre cuite et plâtre patiné, vers 1780-1790], Montpellier, Musée Fabre

Jean Baptiste Carpeaux, La Rieuse, dite aussi Bacchante aux roses n°2, reproduction en résine chargée de poudre de marbre [œuvre originale en marbre, vers 1870], Bordeaux, Musée des Beaux-Arts

Auguste Rodin, L’Ange déchu, reproduction en résine chargée de poudre de marbre, Lille, Palais des Beaux-Arts [œuvre originale en marbre, vers 1895, Lille, Palais des Beaux-Arts, dépôt du Musée d’Orsay]

Emile-Antoine Bourdelle, Tête de l’Éloquence, reproduction en bronze [œuvre originale en bronze, vers 1913-1923], Montpellier, Musée Fabre

Marta Pan, Balance en deux, sculpture mobile en deux pièces, copie en bois de noyer [œuvre originale en bois de noyer, 1957], Nantes, Musée d’arts, © Fondation Marta Pan – André Wogenscky

Quatre modules à découvrir… du bout des doigts

« Voir avec son corps »

« Voir autrement »

« Prière de toucher »

« L’atelier du sculpteur »

À Lyon

Outre les reproductions de deux œuvres majeures de ses collections : la Koré grecque et le Buste de femme en médaillon de la Renaissance, que le visiteur pourra retrouver dans le parcours permanent, le musée des Beaux-Arts de Lyon présentera au cœur de la galerie tactile l’œuvre de Sophie Calle, La couleur aveugle, appartenant à la collection du musée d’art contemporain. Créée en 1991, l’installation met en perspective l’appréhension de la couleur par les artistes et les non-voyants.

Dans l’exposition L’art et la matière. Prière de toucher :

  • Visites tactiles accompagnées par des médiateurs et des personnes déficientes visuelles tous les samedis à 10h30
  • Visites tactiles accompagnées par un médiateur les lundis à 12h15 et jeudis à 16h
  • Visite Du bout des doigts pour les personnes déficientes visuelles samedis 18 et 25 mai

Week-end en partenariat avec la Maison de la danse. Samedi 25 et dimanche 26 mai. Ateliers chorégraphiques pour tous le dimanche 26 mai.

Table ronde autour de l’accessibilité : Edouard Gentaz (université de Genève), spécialiste de l’approche multisensorielle, et Hannah Thompson (Université de Londres), qui travaille sur le ‘blindess as gain’ et l’audiodescription comme création littéraire. Lundi 27 mai, 18h30, auditorium du musée.

Journée professionnelle sur l’accessibilité. Réservée aux musées du réseau FRAME et aux musées de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Mardi 28 mai, auditorium du musée.

Contacts Presse :

Sylvaine Manuel de Condinguy

Musée des Beaux-Arts de Lyon

Tél. : +33(0)4 72 10 41 15 / + 33 (0)6 15 52 70 50

sylvaine.manuel@mairie-lyon.fr

Emilie Vanhaesebroucke

FRAME France

Tél. : + 33 (0)1 40 15 35 67 / + 33 (0)6 82 93 96 42

emilie.vanhaesebroucke@culture.gouv.fr

L’art et la matière. Prière de toucher, Musée des Beaux-Arts de Lyon (13 avril – 22 septembre 2019)

Partenaires :  Ville de Lyon, MBA Lyon, Musée de France, Ministère de la Culture, Musée du Louvre, FRAME, FRAME Développement, Musées de Montpellier, Nantes, Lille, Rouen, Bordeaux

Cette exposition bénéficie du mécénat de la Maison de création Givaudan, créatrice de parfums et d’arômes.